mercredi 14 décembre 2016

En Patagonie

Ce titre est, bien sur, emprunté au livre de Bruce Chatwin qui a décrit si bien la Patagonie.
J'ai décidé de ralentir le rythme de mon voyage. Tant par rapport à mon genou toujours douloureux que pour prendre le temps d'approcher l'épaisseur de cette ville.

Bien m'en à pris car ce matin, sur la place, voici  ce dont j'ai assisté:





L'animation de Punta Arenas se concentre principalement autour de la place d'armes. ses étals colorées attirent une clientèle bigarrée.



Pourquoi autant de personnes au bord des trottoirs?
Elles attendent un taxi qui fait toujours le mème trajet et qui s’arrête pour remplir au maximum son taxi. C'est un moyen très utilisé dans toute la ville. Il faut également remarquer tous les fils électriques et téléphoniques qui masqueraient presque le ciel !!


Une visite au musée maritime de Punta Arenas me permet de replonger dans le souvenir des expéditions polaires et en particulier la plus célèbre, celle d'Ernest Shackleton.
l'Odyssée de l'Endurance fait partie de l'histoire du sauvetage le plus incroyable qui soit.

C'est un bateau Chilien, le Yelcho, commandé par le commandant Luis Pardo, qui secourut les marins
bloqués depuis plusieurs mois à l'ile de l’Éléphant et rentra victorieux à Punta Arenas avec l'ensemble de l'équipage.


Répartition des indiens en terre de feu. Chaque petit carré répertorie un naufrage...

Arrivée du Yelcho à Punta Arenas

Ernest Shackleton

La visite du cimetière est aussi éloquente sur l'histoire de la ville. Les nombreux mausolées témoignent de la richesse de certaines familles du début du XX° siècle.

Beaucoup de migrants croates ont participé à la conquête de la région. Ils reposent aussi en paix.

La tombe de l'indien inconnu suscite toujours une grande dévotion.


La main et le pied sont patinés par les nombreux contacts des fidèles...





J'ai bien aimé les échelles pour atteindre son caveau.... L’échelle se translate sur un rail.

Voici le compte rendu d'une journée ordinaire. Je peux dire aussi extra-ordinaire....



4 commentaires:

  1. Tu es un vrai poète quand tu écris 😉
    Un vrais voyage à travers tes photos. Courage pour ta douleur au genoux , prends soins de toi.

    RépondreSupprimer
  2. Réponses
    1. Plusieurs personnes sont venues danser spontanément.Le monsieur, que tu vois danser, a repris son sac puis est reparti tranquillement...

      Supprimer
    2. J'aime beaucoup ces ambiances spontanées !

      Supprimer